Sainte Après la Mort: Jeanne d'Arc

Biographie

Jeanne d'Arc, Joan of Arc en anglais, est une femme chef militaire qui a dirigé des milliers de troupes françaises pendant la guerre de Cent Ans contre les Anglais. Son âme jeune mais ambitieuse suffisait à changer le destin des deux camps.



En 1412, Jeanne d'Arc est née à Domremy, en France, dans une famille modeste. Sa pieuse mère l'a encouragée dans un amour profond pour l'Église catholique et lui a appris à prier, malgré son analphabétisme. Le père de Jeanne était un sage fermier et l'a amenée à devenir couturière en chef.

Dans l'un de ses témoignages, elle mentionne un phénomène divin qui lui est arrivé à l'âge de 13 ans: entendre les voix de Sainte Catherine d'Alexandrie, de Sainte Margaret d'Antioche et de l'archange Michée. À cette époque, les forces anglaises se sont compromises avec les Bourguignons, un parti politique contre les Français, et ont pris le dessus dans la bataille. Soi-disant, les Saints étaient à l'heure et ont encouragé Jeanne à sauver les Français des Britanniques et à introniser Charles VII.


Charles VII

Charles VII, dit le Bien Servi, est le fils de Charles VI et d'Isabeau de Bavière. En 1420, Isabeau signe un traité avec les Anglais. Elle renie Charles VII et marie sa fille Catherine à Henri V d'Angleterre. Deux ans plus tard, Charles VI et Henri moururent à quelques mois d'intervalle, laissant leurs trônes vides. La France aurait été prise sous contrôle par les Anglais si le prochain héritier de l'Angleterre n'était pas un bébé de 11 ans. Cela a ralenti le processus. De plus, Charles VII était un homme faible sans assez de soldats pour prendre le contrôle de l'Angleterre et cherche un signe d'espoir. Qui savait que ce serait Jeanne d'Arc, âgée de seize ans ?


La Guerre de Cent Ans

La guerre de Cent Ans était une série de conflits entre la France et l'Angleterre, qui ont en fait duré 116 ans, pas 100. Il est devenu l'un des événements les plus importants du Moyen Âge avec des effets historiques durables. La guerre est également importante pour notre héroïne, Jeanne d'Arc, puisqu'elle est née dans ce conflit destructeur.


La Figure de l'Héroïsme féminin au Moyen Âge

Qu'est-ce qui a fait que Charles VII ait foi en cette jeune fille ? Comment se fait-il qu'il ait fini par fournir une armure et une poignée d'hommes à Joan qui n'a aucune formation militaire? Mais surtout, comment la mentalité du Moyen Âge, qui avait défini les femmes comme des représentantes du diable et des êtres incapables, a-t-elle permis à Jeanne d'Arc de diriger les soldats français ?

Tout comme Jeanne d'Arc, de nombreuses femmes du Moyen Âge prétendaient communiquer avec Dieu. L'Église et les rois avaient peur des femmes mystiques. Selon eux, les femmes étaient des êtres difficiles à contrôler, et si elles ont un comportement dangereux, elles devraient être détruites. Les femmes qui se sont rebellées contre cette idée ont été torturées ou exécutées. Jeanne d'Arc, contrairement à ces femmes, ne s'est pas rebellée contre l'église ou le roi. Au contraire, elle voulait aider Charles à monter sur le trône et est restée fidèle à sa religion. Elle a même coupé ses cheveux courts et s'est habillée comme un homme pour se fondre davantage. Son acte pourrait montrer la nécessité de prendre en considération une figure masculine. Franchement, les troupes françaises, fatiguées de se battre, avaient besoin d'une nouvelle motivation pour se révolter, qu'il s'agisse d'une femme ou non.


Elle a, en effet, accompli sa seule et unique mission. Elle a remporté sa première bataille à l'âge de 17 ans. D'autre part, Charles est devenu le roi officiel de France.


"Je n'ai pas peur. Je suis née pour faire ça.”

Après ses innombrables succès, malheureusement, une fois son travail terminé, le roi Charles déporte Jeanne de France. Les Bourguignons la prirent en captivité, puis la vendirent aux Anglais. Là, elle a été accusée d'hérésie, de sorcellerie et de nombreux actes répréhensibles, plus comme des excuses pour la punir, y compris le port de vêtements d'homme. Le roi de France, Charles, n'a pas tenté de sauver Jeanne. On lui a demandé un jour : "Tu as une chance de reconnaître tes péchés et de tout nier. Tu veux?", mais elle a répondu “Je n'ai pas peur. Je suis née pour faire ça.”

Plus tard, profitant de son analphabétisme, les Anglais lui signèrent une confession. Le 30 mai 1431, à l'âge de 19 ans, Jeanne est brûlée sur le bûcher. Ses dernières paroles furent "Jésus, Jésus!”


En 1456, le roi Charles VII déclare Jeanne d'Arc officiellement innocente de toutes les accusations. 500 ans plus tard, en 1920, elle est canonisée sainte. Une statue à l'intérieur de la célèbre cathédrale Notre-Dame rend hommage à son héritage.

 

Melis Ata